Imports-Exports entre plateformes carto

Imports Chimère :

  • KML
  • OSM
  • Shapefile
  • GeoRSS
  • CSV : "Id";"Nom";"Catégories";"État";"Description";"Localisation"

Imports uMap :

  • KML
  • GeoJSON
  • GPX
  • CSV

Pour importer depuis OSM, Chimère utilise l’API XAPI d’OSM.

Le format du fichier CSV (nombre et ordres des colonnes) géré par Chimère varie en fonction des modèles de propriété que vous avez utilisé sur votre instance Chimère. Aussi, il est recommandé dans un premier temps de faire un export CSV de quelques éléments. Le format du fichier CSV exporté sera compatible avec Chimère pour l’import.

Lire la Documentation

Imports Leaflet MapMarkers

Aucun pour l'instant

Exports Leaflet MapMarkers

  • KML
  • GeoJSON
  • GeoRSS

Export OSM API

depuis  http://overpass-api.de/turbo/
  • geoJSON
  • GPX
  • raw data
  • raw data from Overpass API interpreter (xml)

Exports NetPublic :

  • Excel
  • CSV : Identifiant,Date de derni√®re modification,Nom,Label,Label Net-Public,Demande de labellisation Net-Public,Site Web,N¬∞ et libell√© de voie,Code Insee commune,Code postal,Localit√©,Latitude,Longitude,Pr√©cision,T√©l√©phone,Email,Personne √† contacter,Services propos√©s,Nombre d'animateurs,Num√©ro DUI,Autre label,Horaires d'ouverture,√âquipement,Tarif,Entr√©e - Acc√®s [Accessibilit√©],Circulation - Circulation dans les all√©es [Accessibilit√©],Circulation - Acc√®s en fauteuil dans tout le lieu [Accessibilit√©],Ext√©rieur - Places GIC/GIR √† proximit√© [Accessibilit√©],Ext√©rieur - Transports accessibles √† proximit√© [Accessibilit√©],Statut,Sp√©cificit√© territoriale,N¬∞ et libell√© de voie,"Mise en oeuvre du dispositif ""2000 Emplois d'Avenir en EPN""",Entr√©e - Ouverture de porte [Accessibilit√©],Entr√©e - Acc√®s contr√¥l√© [Accessibilit√©],Circulation - Ascenseurs (dimensions) [Accessibilit√©],Circulation - Ascenseurs (adaptations) [Accessibilit√©],Circulation - Signal√©tique adapt√©e [Accessibilit√©],Circulation - Escaliers [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Hauteur adapt√©e des comptoirs / guichets [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Sanitaires [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Personnel form√© √† l'accueil des personnes en situation de handicap [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Personnel initi√© √† la langue des signes [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Place r√©serv√©e au PMR [Accessibilit√©],Ext√©rieur - Place de parking r√©serv√©e [Accessibilit√©],Ext√©rieur - Enseigne suffisamment lisible et visible [Accessibilit√©],Entr√©e - Obstacle √† la porte d'entr√©e [Accessibilit√©],Circulation - Guidage [Accessibilit√©],Entr√©e - Largeur de porte en cm [Accessibilit√©],services et √©quipements - Personnel form√© √† l'accueil des personnes en situation de handicap [Accessibilit√©],Services et √©quipements - Visites adapt√©es aux personnes ayant une d√©ficience [Accessibilit√©],"Entr√©e - En cas de pr√©sence d'une marche, pr√©ciser sa hauteur en cm [Accessibilit√©]",Ext√©rieur - Trottoirs (Obstacles) [Accessibilit√©]

TESTS

MapsMarker > [GeoJSON] > uMap =

automatique via URL, ou import du fichier généré par MapsMarker :  "Invalid geojson (Detail: Expecting value: line 1 column 1 (char 0))", "Problème dans la réponse du serveur"

Manuel : fonctionne en modifiant le fichier. MapsMarker créé un json qui est en fait un JSONP (voir sur  http://fr.wikipedia.org/wiki/JSON) il faut juste modifier le début du fichier de ({"type":"FeatureCollection", à {"type":"FeatureCollection", et la fin de }}]}) à }}]}. EN CLAIR : supprimer les parenthèses.

! Problème cependant en procédant juste comme ça : les champs Nom et Description de uMap ne sont pas remplis. C'est le champ Markername qui conserve le nom et le champ Text qui prend la description (au format HTML).

 

MapMarkers > [KML] > uMap ="Problème dans la réponse du serveur"

MapMarkers > [KML] > Chimère

  1.  L'objet Import «  17: KML - import_files/Zoomacom-layer-6.kml - Consommation collaborative / Conso collab » a été ajouté avec succès.
  2. => "Import en cours" (rien ne se passe)

MapMarkers > [geoRSS] > Chimère

  1. L'objet Import «  18: GeoRSS - http://www.zoomacom.org/wp-content/plugins/leaflet-maps-marker-pro/leaflet-georss.php?layer=6 - Consommation collaborative / Conso collab - Se loger import » a été ajouté avec succès.
  2. "Import fait avec succès - 0 nouveau(x) élément(s), 0 élément(s) mis à jour" (alors qu'il y avait 1 (un) élément dans le RSS)

Note : MapMarkers semble générer le seul geoRSS que ne gère pas Chimère (?)

:(   :(   :(

Overpass API turbo > [xml] > converter > [CSV] > modifications > Chimère

 

Ce que j'ai réussi à faire, laborieusement :

 

 
  1. Export
  1. format data (xml)
  1. Conversion XML > CSV
XML to CSV Converter      This  free online tool converts from XML to CSV (comma separated values)  format.         It uses code from the open source project  XmlToCsv         which is available from codeplex.
  1. Adaptation CSV converti en CSV reconnu par Chimère
  1. Dans Libre Office, ajout des colonnes, concatenation du texte POINT (long/lat)
  1. export
  1. modification ds editeur de texte pour parvenir à "Id";"Nom";"Catégories";"État";"Description";"Localisation" (j'imagine qu'avec un peu plus de compétences sur Libre Office, je devrais pouvoir tout faire en une fois mais là...)
  1. Import CSV ds Chimère
  1. création de la règle d'import
  1. action d'import proprement dite
  1. validation des POI importés

Références : LES FORMATS

GeoJSON : http://fr.wikipedia.org/wiki/GeoJSON
GeoJSON  (de l'anglais Geographic JSON, signifiant littéralement JSON  géographique) est un format ouvert d'encodage d'ensemble de données  géospatiales simples utilisant la norme JSON (JavaScript Object  Notation).
Il  permet de décrire des données de type point, ligne, chaîne de  caractères, polygone,  ainsi que des ensembles et sous-ensembles de ces  types de données et  d'y ajouter des attributs d'information qui ne sont  pas spatiales.
Le  format GeoJSON, contrairement à la majorité des standards de systèmes  d'informations géographiques, n'est pas écrit par l'Open Geospatial  Consortium, mais par un groupe de travail de développeurs au travers  d'internet
Ce format est notamment utilisé par :

  •     Leaflet1,  une bibliothèque logicielle libre en javaScript de cartographique  interactive depuis la version 0.6. Cette bibliothèque est notamment  utilisé par le projet OpenStreetMap.
  •     D3.js, une bibliothèque libre en JavaSCript permettant l'affichage de données numériques sous une forme graphique et dynamique.
  •     Le langage de script Python.
  •     Le Conseil général des Hauts-de-Seine pour ses informations géographiques.

GeoRSS : http://fr.wikipedia.org/wiki/GeoRSS
GeoRSS est un standard destiné à inclure les coordonnées géographiques dans un flux RSS. (RSS est un format XML  utilisé pour décrire les flux ("channels") de contenu, tels que des  articles, des listes de fichiers MP3, de billets de blog,...
Dans le standard GeoRSS, les contenus sont des points géographiques,  des lignes, des zones d'intérêt et leurs descriptions. Les flux GeoRSS  feeds sont destinés aux applications géographiques comme la cartographie  interactive (Google Maps, Microsoft Virtual Maps, Yahoo! Maps étant des  exemples qui les reconnaissent). Les initiateurs de ce projet espèrent  promouvoir l'interactivité entre des applications hétérogènes que cela  soit pour proposer du contenu devant être intégré aux cartes ou à  l'inverse pour télécharger ce contenu depuis différentes sources.
À ce stade, le groupement GeoRSS a défini deux éléments du standard :  GeoRSS GML et GeoRSS Simple. GeoRSS GML est un langage de structuration  (OGC GML)  qui supporte un plus grand nombre de fonctions que la version  simplifiée (Simple). Ceci concerne en particulier les systèmes  d'encodage des coordonnées autres que le WGS84 latitude/longitude. Le W3C avait aussi initié un standard plus particulièrement destiné à être incorporé dans le code HTML. Ils ont ensuite porté le débat en direction de Geo RDF/XML, toutefois le standard initial reste largement utilisé.
GeoRSS peut être utilisé comme une extension de RSS 1.0 et 2.0, ainsi qu'Atom.

KML : http://fr.wikipedia.org/wiki/KML
 KML (Keyhole Markup Language) que l'on peut traduire par « langage à base de balises géolocales », est un langage basé sur le formalisme XML et destiné à la gestion de l'affichage de données géospatiales dans les logiciels Google Earth, Google Maps, Google Mobile et World Wind.
KML est aussi un standard international : Consortium Géospatial Ouvert.
Les fichiers KML utilisent le format COLLADA.
Les fichiers KML peuvent également se présenter avec l'extension .kmz qui est la version zippée du fichier KML.

Shapefile : http://fr.wikipedia.org/wiki/Shapefile
Le shapefile, ou "fichier de formes" est un format de fichier issu du monde des Systèmes d'Informations Géographiques (ou SIG).
Initialement développé par ESRI pour ses logiciels commerciaux, ce format est désormais devenu un standard de facto, et largement utilisé par un grand nombre de logiciels libres (MapServer, Grass, Udig, MapGuide OpenSource GmapCreator, QGIS, GvSIG ... ) comme propriétaires (VectorWorks, Autodesk Map 3D ...).

Comma-separated values, connu sous le sigle CSV, est un format informatique ouvert représentant des données tabulaires sous forme de valeurs séparées par des virgules.

Un fichier CSV est un fichier texte, par opposition aux formats dits « binaires ». Chaque ligne du texte correspond à une ligne du tableau et les virgules correspondent aux séparations entre les colonnes. Les portions de texte séparées par une virgule correspondent ainsi aux contenus des cellules du tableau.

Une ligne est une suite ordonnée de caractères terminée par un caractère de fin de ligne (line breakCRLF), la dernière ligne pouvant en être exemptée.

Outils

osm-and-geojson dans une manip Wordpress > GeoJSON > conversion OSM > ouverture dans JOSM > export vers OSM > Import direct d'OSM dans Chimère ?

like0

Commentaires

MpasMarkers > GeoJSON via QGIS

Portrait de Eddie Javelle

-------- Message transféré --------Sujet :Conversion de géodonnées, GeoJSON, et QGIS: ça marche !Date :Fri, 28 Oct 2016 15:40:09 +0200De :Eddie JAVELLE  Pour :David Réchatin

Je pense qu'on est pas loin de pouvoir faire passer les données CoCoTe du site de Zoomacom sur la Sainté GreenMap et autres (uMap...)

(Faudrait voir si on a le temps de s'en occuper pour Tatou Juste et si ça vaut le coup. (ça pourrait si on lançait une campagne de financement participatif pour payer le dév. de nouvelles fonctionnalitées... Mais ça aussi ça se prépare une campagne de f.p.) )

Je viens de tester

1- un export KML depuis MapsMarker utilisé sur le site de Zoomacom

2- ouvert comme couche dans QGIS (que je commence à savoir "un tout petit peu" comprendre et utiliser, vive les MOOC !)

3 - exporté (enregistré sous) au format GeoJSON depuis QGIS

ça valide !!! (je te le mets en PJ au cas où tu sois curieux)

Et je pense que je pourrais aussi gérer les champs inutiles directement dans la table attributaire sous QGIS.

ça fait un peu de travail humain mais de toute façon je crois qu'on n'est pas encore mûrs pour l'automatisation en connectant les différentes sources de données des uns et des autres.

Reste un souci à régler depuis MapsMarkers :

la description des objets c'est du texte entré sous Wordpress. Ce qui est exporté est dans le champ Description est du code HTML avec les balises et tout et tout.

Et ça, ça peut poser des soucis (typiquement sous uMap, il faut du texte ou du Markdown... il n'interpréte pas le HTML).

ça peut se résoudre dans un éditeur de texte à coup de "rechercher / remplacer". Là aussi en rajoutant une étape de nettoyage par un humain. Mais ça doit marcher.

Eddie

like0

MpasMarkers > GeoJSON via QGIS

Portrait de Eddie Javelle

-------- Message transféré --------Sujet :Conversion de géodonnées, GeoJSON, et QGIS: ça marche !Date :Fri, 28 Oct 2016 15:40:09 +0200De :Eddie JAVELLE  Pour :David Réchatin

Je pense qu'on est pas loin de pouvoir faire passer les données CoCoTe du site de Zoomacom sur la Sainté GreenMap et autres (uMap...)

(Faudrait voir si on a le temps de s'en occuper pour Tatou Juste et si ça vaut le coup. (ça pourrait si on lançait une campagne de financement participatif pour payer le dév. de nouvelles fonctionnalitées... Mais ça aussi ça se prépare une campagne de f.p.) )

Je viens de tester

1- un export KML depuis MapsMarker utilisé sur le site de Zoomacom

2- ouvert comme couche dans QGIS (que je commence à savoir "un tout petit peu" comprendre et utiliser, vive les MOOC !)

3 - exporté (enregistré sous) au format GeoJSON depuis QGIS

ça valide !!! (je te le mets en PJ au cas où tu sois curieux)

Et je pense que je pourrais aussi gérer les champs inutiles directement dans la table attributaire sous QGIS.

ça fait un peu de travail humain mais de toute façon je crois qu'on n'est pas encore mûrs pour l'automatisation en connectant les différentes sources de données des uns et des autres.

Reste un souci à régler depuis MapsMarkers :

la description des objets c'est du texte entré sous Wordpress. Ce qui est exporté est dans le champ Description est du code HTML avec les balises et tout et tout.

Et ça, ça peut poser des soucis (typiquement sous uMap, il faut du texte ou du Markdown... il n'interpréte pas le HTML).

ça peut se résoudre dans un éditeur de texte à coup de "rechercher / remplacer". Là aussi en rajoutant une étape de nettoyage par un humain. Mais ça doit marcher.

Eddie

like0

MpasMarkers > GeoJSON via QGIS

Portrait de Eddie Javelle

-------- Message transféré --------Sujet :Conversion de géodonnées, GeoJSON, et QGIS: ça marche !Date :Fri, 28 Oct 2016 15:40:09 +0200De :Eddie JAVELLE  Pour :David Réchatin

Je pense qu'on est pas loin de pouvoir faire passer les données CoCoTe du site de Zoomacom sur la Sainté GreenMap et autres (uMap...)

(Faudrait voir si on a le temps de s'en occuper pour Tatou Juste et si ça vaut le coup. (ça pourrait si on lançait une campagne de financement participatif pour payer le dév. de nouvelles fonctionnalitées... Mais ça aussi ça se prépare une campagne de f.p.) )

Je viens de tester

1- un export KML depuis MapsMarker utilisé sur le site de Zoomacom

2- ouvert comme couche dans QGIS (que je commence à savoir "un tout petit peu" comprendre et utiliser, vive les MOOC !)

3 - exporté (enregistré sous) au format GeoJSON depuis QGIS

ça valide !!! (je te le mets en PJ au cas où tu sois curieux)

Et je pense que je pourrais aussi gérer les champs inutiles directement dans la table attributaire sous QGIS.

ça fait un peu de travail humain mais de toute façon je crois qu'on n'est pas encore mûrs pour l'automatisation en connectant les différentes sources de données des uns et des autres.

Reste un souci à régler depuis MapsMarkers :

la description des objets c'est du texte entré sous Wordpress. Ce qui est exporté est dans le champ Description est du code HTML avec les balises et tout et tout.

Et ça, ça peut poser des soucis (typiquement sous uMap, il faut du texte ou du Markdown... il n'interpréte pas le HTML).

ça peut se résoudre dans un éditeur de texte à coup de "rechercher / remplacer". Là aussi en rajoutant une étape de nettoyage par un humain. Mais ça doit marcher.

Eddie

like0

Contributeurs